Jean-Marie Curti: Oratorio « Du coucher au lever »

Konzert
27. März 2021um 20:00
Thann, Alsace

Entre 2019 et 2020, Jean-Marie Curti a composé « Du coucher au lever », un oratorio empreint de sérénité et d'espérance qui mobilise une centaine d'interprètes, dont 44 musiciens et 50 chanteurs.

Trois concerts de création sont prévus en Alsace au printemps 2021.

L'événement coïncide avec la célébration de trois anniversaires :

  • - les 20 ans du Chœur des Trois Frontières
  • - les 25 ans de l'Orchestre des Musiciens d'Europe
  • - les 40 ans de l'Opéra-Studio de Genève
  • Ce 27 mars 2021 à 20 h, les Musiciens d'Europe accompagnent à nouveau le Chœur des 3 Frontières dans la création de l'oratorio. Le concert a lieu dans la collégiale Saint-Thiébaut de Thann.

    Direction : Jean-Marie Curti
    Solistes :
    - Christophe Carré, contre-ténor
    - Xavier Mauconduit, ténor
    - Guillaume Frey, baryton

    Partenaires de la création de l'oratorio :
    - Institut Saint-André, Cernay et Association Adèle de Glaubitz, Alsace (répétitions)
    - Conseil de fabrique et Ville de Pfaffenheim, Alsace
    - Association des orgues de la Collégiale de Thann
    - Plusieurs communautés religieuses réunies, Strasbourg
    - Chœur des 3 Frontières, son Comité et sa présidente Anne-Catherine Gervasi
    - Les Musiciens d'Europe, son Comité et son président Piet Steenackers
    - Opéra-Studio de Genève

    Les mots du compositeur :


    Plutôt qu'un Requiem, j'ai souhaité composer une grande oeuvre sur le passage à la vie lumineuse qui suit notre existence sur la terre, don de Dieu pour les croyants, chemin de difficultés pour tous, lesquelles peuvent nous aider à considérer la mort comme un transit (François d'Assise), comme une nouvelle naissance, méditée avec patience grâce à la nuit qui nous conduit à l'invisible.

    La musique s'inspire de textes choisis pour l'importance de leur sens mystique serti dans les mots. Des méditations entourent un petit opéra consacré à la guérison de l'aveugle - nous - tandis qu'un prologue et une contemplation entourent les 3 grandes parties pour former l'équilibre ancestral à 5 faces.

    8 langues sont utilisées pour respecter mieux l'origine des textes choisis comme l'universel de la création : français, latin, grec, hébreu, arabe littéraire, anglais, bengali, suisse allemand.

    Pour les 9 parties centrales, la composition musicale est basée librement sur les 8 tons du plain chant médiéval : protus, deuterus, tritus, tetrardus, authentes et plagals, auxquels s'ajoute le tonus peregrinus à 2 cordes de récitation. Une simple série dodécaphonique sert de support au Prologue tandis que la danse finale fait appel à l'imagination, antichambre du bonheur des sens.

    Dans la nuit intense, tout est lumière. Au-delà des mots s'anime la musique, laquelle n'est qu'une élégance du silence.


    Jean-Marie Curti

    Weitere Informationen